Pour une critique constructive ?

Posté par le 15 Mar 2017 dans A la une, Chroniques d'une vie d'élu, Conseil Municipal, Info / Intox | 0 commentaire

Pour une critique constructive ?

Par Brice Le Roux

 

Il y a quelques temps, j’ai eu une discussion avec un ami qui me disait entendre souvent, dans son entourage, que  »je ne faisais que critiquer ».

Alors quelques petites précisions me semblent nécessaires.

Tout d’abord, contrairement à ce que disent les rumeurs, à chaque conseil municipal les élus de l’opposition votent la plupart du temps favorablement avec l’ensemble des élus municipaux. Notamment pour les délibérations techniques et les sujets consensuels (promotion et modification de contrat du personnel territorial, autorisation de passage, développement des actions en lien avec l’alimentation «bio» en milieu scolaire et collectif, rénovation et travaux d’entretien,etc…). Mais il est vrai que nous nous abstenons ou votons contre lorsque nous ne possédons pas tous les documents que nous jugeons nécessaires à l’analyse de la situation. C’est le cas pour le budget puisque le Maire ne nous donne pas accès aux annexes détaillées par poste budgétaire. Ça peut être aussi le cas pour une vente ou une cession d’un terrain communal qui ne nous paraît pas claire.

 

Pour les gros projets structurants, il nous arrive d’être d’accord avec l’ensemble des élus du conseil. Pour preuve, la réalisation d’une Médiathèque dans le centre de Pélissanne. Cela faisait d’ailleurs partie de notre programme.Jusqu’à ce jour, nous avons voté «pour» à toutes les délibérations concernant ce projet. Aux dernières nouvelles, le Maire prévoirait un changement d’entreprise et un nouvel appel d’offre pour le gros-oeuvre. Nous restons très attentifs à ces modifications de dernière minute.

 

Nous avions accueilli favorablement et voté «pour» la rénovation du centre-ville (également à notre programme). Malheureusement le résultat n’est pas à la hauteur du coût des travaux et de la réelle amélioration du centre ville.

 

Nous étions également favorable au rapprochement géographique (et uniquement cela) de l’école maternelle Roux de Brignoles et des écoles élémentaires du groupe scolaire de la Gare. Mais nous étions et sommes toujours absolument contre la triple fusion administrative (pour faire une seule école au lieu de trois) annoncée depuis longtemps par le Maire de Pélissanne. Cette fusion aura pour conséquences la suppression administrative et la perte d’autonomie pédagogique de l’école maternelle, la mutualisation des moyens au détriment des plus petits, la suppression définitive de deux postes de direction et le maintien «d’un poste sur mesure» d’un supra directeur complètement déchargé…

 

Alors NON, nous ne nous opposons pas systématiquement à toutes les propositions faites en conseil municipal.

Mais OUI, nous sommes très attentifs à la bonne évolution de Pélissanne et du bien-être des pélissannais.

En revanche toutes nos propositions, toutes nos suggestions, tous nos amendements sont systématiquement rejetés sans même être débattus en conseil municipal.

C’est pourquoi nous nous faisons un point d’honneur de vous offrir régulièrement notre revue «REUNIR PELISSANNE» qui vous informe des projets et dossiers en cours mais aussi hélas des manipulations et des mauvais choix de la «majorité».

C’est parce que nous savons que les choix d’aujourd’hui impacteront sur le futur que nous nous positionnons en vigie sereine et avisée.

Lire la suite

La toiture de la Maison Arnaud à Pélissanne.

Posté par le 15 Mar 2017 dans A la une, Divers, Sauvons l'enclos Peller !, Urbanisme | 0 commentaire

La toiture de la Maison Arnaud à Pélissanne.

En septembre 2015, nous nous étions ému que la toiture de la maison Arnaud, à moitié effondrée, ne soit pas réparée.
Quelques temps après, le trou béant était recouvert d’une bâche, réparation de fortune «temporaire » nous disait-on à l’époque.
En Mars 2017, dix huit mois plus tard, la bâche est toujours là, le toit n’est toujours pas réparé.
Monsieur le Maire, combien de temps attendrez vous encore avant de faire réparer proprement cette toiture ? Vous avez prévu d’installer dans cette bâtisse l’école de musique, attendez vous qu’elle tombe en ruine ? et ne tentez de rejeter à nouveau la faute sur nous et sur le recours que nous avons déposé contre le projet immobilier de l’Enclos Peller. Il ne concerne pas cette bâtisse qui est propriété de la commune.

Lire la suite

NOUVELLE ÉCOLE MISTRAL : l’avis du rectorat ? « On s’en fout  » ?

Posté par le 13 Fév 2017 dans Flux d'actualités, Nouveau groupe scolaire MISTRAL | 0 commentaire

Le projet de construction d’une seule école primaire Mistral remplaçant les écoles élémentaires Yvette Besson, Vincent Garcin et l’école maternelle Roux de Brignoles avance… avec tout de même des incertitudes .

Le 30 Mai et le 10 Octobre s’est réuni le jury de concours de maitrise d’oeuvre pour la sélection de l’architecte et du projet. Nous y étions représentés comme le prévoit la loi. A l’occasion de la première réunion,trois cabinets d’architecte ont été sélectionnés sur dossier. Au cours de la seconde réunion, leurs projets ont été discutés et l’un d’entre eux a été sélectionné.
Sur les trois projets présentés, celui choisi par les élus de la majorité force très clairement la triple fusion administrative privilégiée par le Maire.
En octobre, quand le représentant de l’opposition lui en fait la remarque, l’avis du Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DA-SEN) n’ayant alors pas été rendu, M.Le Maire lui répond: « on s’en fout….Dans quelques mois le ministre va changer, alors… ».
Devons-nous en déduire que la décision que rendra officiellement le DA-SE N ne serait peut être plus dictée par les seuls intérêts des enfants mais par des considérations politiques et financières à l’approche d’échéances nationales qui pourraient bien ébranler les convictions ?

Quand on nous annonce, aux voeux du maire, qu’il n’y aura «qu’une seule cantine» pour les élémentaires et maternelles (vive les économies d’échelles! Vive le bruit !) ; quand on nous dit qu’en cas d’absence d’enseignants de maternelle, les élèves pourront être plus facilement répartis dans les classes (entendez: dans les classes d’élémentaire! ), il est clair que nous allons droit vers la mutualisation des moyens au grand détriment de la pédagogie et des intérêts de tous les enfants.

Ce projet de plusieurs centaines de milliers d’euros engage notre commune mais surtout des centaines d’enfants sur du long terme. C’est parce que nous voulons le meilleur pour eux que nous ne baisserons pas les bras.

Lire la suite

La cérémonie des voeux du maire de Pélissanne

Posté par le 6 Jan 2017 dans A la une, Chroniques d'une vie d'élu, Divers, Flux d'actualités, La tribune des élus | 0 commentaire

La cérémonie des voeux du maire de Pélissanne

Ce soir nous assisterons à la présentation des voeux du maire de Pélissanne salle Malacrida à partir de 18h30.

Comme d’habitude, il présentera cette soirée comme «les voeux du conseil municipal » et appelera l’ensemble des conseillers municipaux à le rejoindre sur scène. Comme d’habitude nous resterons dans la salle avec les pélissannais.

Alors précisons un peu les choses. Non, ce ne sont pas, cela n’a jamais été, les voeux du conseil municipal. C’est l’occasion pour le Maire de Pélissanne de faire un bilan de son action sur l’année écoulée et d’expliquer que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes dans notre belle ville. C’est l’occasion pour lui de présenter, comme tous les ans, un film de propagande sur l’action de la majorité municipale.

Dans ces conditions, qu’irions nous faire à ses cotés ?

Faisons une proposition, pour les prochaines années, au maire de Pélissanne. S’il souhaite que ces voeux soient véritablement les voeux « du conseil municipal » et pas seulement les voeux de la majorité, qu’il laisse s’y exprimer les différentes tendances, les différents groupes du conseil municipal, qu’il donne un temps de parole à l’opposition. A cette condition nous pourrons considérer que notre place est sur l’estrade.

Les élus de Réunir Pélissanne

Lire la suite

Bonne année !

Posté par le 6 Jan 2017 dans A la une, Divers | 0 commentaire

Bonne année !

Toute l’équipe de Réunir Pélissanne vous souhaite une très belle année 2017 !

Cluster of colorful Fourth of July fireworks

Lire la suite

Lettre du maire de Décembre

Posté par le 16 Déc 2016 dans A la une, Divers, Flux d'actualités, Politique | 0 commentaire

Lettre du maire de Décembre

La lettre du Maire de décembre sera bientôt dans vos boites aux lettres…

On nous donne dans ces cas là 48h pour rédiger le texte de notre « tribune politique ». Nous avions jusqu’à aujourd’hui midi.

Suite à un problème technique, notre texte n’a pu parvenir aux services de la mairie qu’à 13h50… et on nous informe à l’instant qu’il ne sera pas publié, décision de monsieur le maire ! Forcément, entre 12h00 et 13h50, on peut imaginer que tout le monde était sur le pied de guerre à travailler à la réalisation de cette lettre et qu’à 13h50… c’était trop tard 😉

Voici quand même le texte que nous avons envoyé et que vous ne trouverez pas dans la lettre du maire dans vos boites aux lettres… mais que vous trouverez sans doute dans la lettre de Réunir Pélissanne qui sera distribuée début Janvier 2017.

A Pélissanne soit on s’incline devant tout ce que fait le Maire et on peut disposer de salles, obtenir des subventions complémentaires, soit on se permet  de ne pas être toujours d’accord et on devient persona non grata. Alors on se voit refuser l’accès à Pélissanne Boulègue, retirer la salle 2 jours avant la date de la réunion programmée, réclamer les identités de tous les adhérents lorsqu’on demande une subvention complémentaire. Peut-on encore parler de liberté d’association à Pélissanne ?

Lire la suite

Dernier conseil municipal de l’année : un maire toujours aussi tendu et agressif

Posté par le 15 Déc 2016 dans A la une, Conseil Municipal, Politique, Urbanisme | 0 commentaire

Dernier conseil municipal de l’année : un maire toujours aussi tendu et agressif

Hier soir, jeudi 14 décembre à 18h, a eu lieu le dernier conseil municipal de l’année à Pélissanne.

Nous avons une nouvelle fois affirmé notre opposition à la fusion administrative des 3 écoles Y. Besson, V. Garçin et Roux de Brignoles en une seule énorme école unique. Plus de quinze classes pour un seul directeur.

Sur ce sujet, Pascal Montécot, argument nouveau, nous a annoncé qu’après cette école Mistral fusionnée, il sera possible d’envisager de la même façon une fusion des écoles élémentaires et maternelles des Enjouvenes et du Plan de Clavel.

A Pélissanne, on fait des économies d’échelle sur l’éducation de nos enfants, et on s’en vante.

Autre sujet de discorde (à notre grande surprise ), nous avions proposé un amendement sur une délibération qui accordait une subvention de 2000 euros à une association culturelle Pélissannaise qui souhaite organiser une soirée à l’occasion de ses trente ans d’existence. La note de synthèse proposait que la subvention soit versée à la condition que l’association soit en mesure de prouver le nombre de présents et de justifier de leur rôle actif dans l’association depuis son existence… Cela nous semblait un peu exagéré et nous avions simplement proposé de conditionner le versement de la subvention à la transmission d’un devis et d’une facture. Notre proposition a été taxée de « politique » pour l’unique raison que le président de cette association est connu pour ne pas être un ami politique de M. le Maire de Pélissanne. La délibération a été purement et simplement retirée par M le Maire qui en a effectivement le droit. Conclusion, pas de subvention pour le moment pour les trente ans de la Pastorale. Mais qui fait de la politique dans cette histoire ? Celui qui refuse des subventions à ceux qui ne sont pas ses alliés politiques ou ceux qui s’en offusquent ?

Enfin, nous avions, comme pour tous les conseils municipaux, déposé deux questions orales. Nous vous rappelons qu’il s’agit de questions que nous devons envoyer par écrit 24h avant le conseil municipal, qui sont lues en fin de conseil par la première adjointe et dont les réponses faites par le Maire sont lues à la suite toujours par la première adjointe. Nous n’avons alors pas le droit de répondre en séance. Nous prenons donc ce droit maintenant.

Question 1 de Réunir Pélissanne : 

Monsieur le Maire, 

le taux de fermeture de magasins dans le centre ville de Pélissanne a atteint un niveau très

important. Même quand elles sont suivies de réouvertures, elles sont le signe de difficultés au quotidien de nos commerçants. Dernière en date à notre connaissance, la fermeture annoncée du petit Casino place Pisavis pour le 31 décembre aura une influence très négative sur l’activité économique des commerces voisins.

Comment expliquez-vous le taux élevé de fermetures de commerces dans le centre ville ?

Dans ce contexte, quelle politique de relance de l’activité commerçante de notre centre ville

entendez vous mettre en place ?

Réponse :

Cette affirmation est erronée et démontre, encore une fois, votre méconnaissance du territoire que vous prétendez vouloir représenter. En effet, si la commune a connu au cours des six derniers mois 3 fermetures de commerces en centre-ville, elle a en revanche assisté à l’ouverture de 11. S’agissant de la fermeture annoncée du Petit Casino, c’est une décision du groupe et non du commerçant lui même. Le bail commercial semble déjà avoir retrouvé preneur. Le taux de rotation est normal et démontre au contraire l’attractivité de la commune.

Peut être préféreriez vous que les commerces ferment et ne soient pas remplacés ? Cela vous donnerait certes une possibilité de critique de l’action municipale…

Enfin, s’agissant de la politique de relance de l’activité commerçante de la commune, les aménagements publics réalisés ont démontré leur pertinence comme les activités festives organisées par la commune. Le march de Noel en est la parfaite démonstration. Il n’y a jamais eu autant de monde pour cette manifestation, tous les commerçants ont ouvert pendant la période concernée et jusqu’à très tard dans la soirée. Les terrasses étaient également combles. 

C’est la démonstration du nouvel élan insufflé par la commune… vous pouvez le nier, même s’il vous est difficile de balayer l’évidence.

Notre réponse :

Nous nous permettrons M le Maire, de reprendre vos propres mots … « Votre réponse est erronée et démontre, encore une fois, votre méconnaissance du territoire que vous prétendez représenter.» En effet, vous mélangez volontairement le nombre d’ouvertures de commerces sur l’ensemble de la commune et le nombre de fermetures dans le centre ville. Que des commerces ouvrent dans la nouvelle zone artisanale du Bas Taulet, nous le savons, mais cela ne change rien à la perte de vitesse commerciale évidente du centre ville… dont vous êtes le seul à n’avoir visiblement pas conscience. 

Pour ce qui concerne le marché de Noel, dont l’inauguration a en effet attiré beaucoup (et tant mieux !), vous n’avez pas dû discuter beaucoup avec les commerçants du centre ville qui sont effectivement restés ouverts mais n’ont guère profité en réalité du passage de la foule et qui ont même en réalité pâtis du temps de montage et de démontage du marché les jours précédents et suivant.   

Enfin, monsieur le Maire, votre accusation selon laquelle nous préférerions que les commerces ferment et ne soient pas remplacés afin de pouvoir mieux vous critiquer ne mérite même pas de réponse tellement elle est déplacée. 

Question 2 de Réunir Pélissanne:

Monsieur le Maire, le « barreau de la Draisine » va t il être ouvert à la circulation ? si oui quand ? Quel projet a été présenté aux riverains ?

Réponse : 

Le « barreau de la Draisine » est le chainon manquant dans la liaison ouest-est de la commune. La direction des Routes du Conseil Départemental a en effet décidé de passer à la phase opérationnelle de ce projet que la municipalité porte depuis de nombreuses années mais contre lequel oeuvrait l’ancien conseiller général appartenant à l’institution départementale qui étonnement est la vôtre. 

Le projet sera présenté aux riverains dans le cadre des procédures du conseil départemental qui est la maitre d’ouvrage de ce chantier hautement structurant pour la qualité de vie des Pélissannais. 

Notre réponse : 

Nous sommes rassurés de comprendre dans votre réponse que vos relations avec les nouveaux conseillers départementaux Jacky Gérard et Hélène Gente sont meilleures que celles que vous entreteniez avec le conseiller général précédent. Nous comprenons également que c’est grâce à eux que ce projet qui vous tenait tant à coeur pourra se réaliser. 

Pour ce qui concerne la communication vers les riverains, nous savons qu’une réunion a déjà été organisée à votre initiative et nous nous étonnons que vous n’en fassiez pas mention. 

Enfin, pour ce qui concerne « l’institution départementale qui est la sienne et qui étonnement est la notre », nous n’avons pas réussi à comprendre ce que vous vouliez dire par cette tournure de phrase pour le moins obscure et alambiquée.

Lire la suite