Pique Nique Républicain du dimanche 12 juin

Posté par le 15 Juil 2016 dans A la une | 0 commentaire

Pique Nique Républicain du dimanche 12 juin

Nous nous sommes retrouvés de façon très conviviale pour ce pique nique républicain autour d’une table bien garnie de mets concoctés par les uns et les autres. Nous étions presque 40 à festoyer sur le terrain de la famille de Guy Constant. Nous avons ensuite partagé un moment d’hilarité grâce à la superbe prestation théâtrale de la Compagnie du Beau Nobo[1]

Nous retenons l’idée d’organiser des réunions de Réunir Pélissanne autour d’un événement artistique. Alors à bientôt !

[1] La représentation complète  de « Vive Bouchon » de Dell et Sybléras,  aura lieu le 23 septembre à l’Espace Charles Trénet à Salon

 

Capture d’écran 2016-07-15 à 17.23.18

 

Capture d’écran 2016-07-15 à 17.23.32

Lire la suite

Pique-Nique Républicain dimanche 12 Juin

Posté par le 5 Juin 2016 dans A la une, Divers | 0 commentaire

Pique-Nique Républicain dimanche 12 Juin

Capture d’écran 2016-06-05 à 15.17.51

Dimanche 12 Juin à partir de midi, Réunir Pélissanne organise son pique-nique républicain sur un terrain situé derrière le parc de la maison Arnaud-Peller.  
Venez nous rencontrer, donner votre avis et discuter avec nous des projets de Pélissanne.

L’événement se clôturera par une représentation théâtrale en plein air (un extrait de « Vive Bouchon » de Dell et Sybléras par la Compagnie du Beau Nobo).

Les enfants seront les bienvenus et auront de la place pour courir !

Ci-dessous, deux plans d’accès pour nous rejoindre.

A dimanche !

accès1

accès2

Lire la suite

Travaux Cabardel/Carnot : et les commerçants ?

Posté par le 7 Mar 2016 dans A la une | 0 commentaire

Travaux Cabardel/Carnot : et les commerçants ?

Le centre de Pélissanne est en travaux depuis maintenant plusieurs mois et le restera probablement jusqu’à la fin de l’année 2016.

Nous réclamions depuis longtemps la réhabilitation du centre ville. Il était temps que l’on fasse quelque chose.

Au delà de cette réhabilitation, la mise aux normes des circuits d’eau sous terrains était une obligation. Jean Marie Magnan, maire avant Pascal Montécot, disait déjà, en quittant ses fonctions, que c’était un chantier urgent. On aura attendu 15 ans.

Sur le papier, le projet d’aménagement dispose de certains atouts : plus d’espace pour les piétons et pour les bars de la place Cabardel, une rue des Passadouïres enfin en sens unique, des trottoirs plus larges, notamment sur la place Cabardel, etc…

Malheureusement nous avons pris l’habitude à Pélissanne des projets lancés et accompagnés d’enveloppes budgétaires sous dimensionnées. Le résultat final souffre bien souvent des coupes budgétaires obligatoires dans cette situation (et on pense, entre autres, à l’ALSH).

Nous attendrons donc la fin des travaux avec attention.

Plus grave, les commerces du centre ville, dont on pourrait espérer à moyen terme qu’ils bénéficient de la réhabilitation en cours, sont pour la plupart au bord du dépôt de bilan. Ils souffraient déjà avant les travaux et depuis l’installation en entrée de ville d’Intermaché, Marie Blachère. Les travaux actuels mettent en péril la survie de ceux qui n’ont pas encore disparu.

La majorité, pour les soutenir dans cette période où leurs locaux sont difficilement accessibles au public, n’a rien trouvé de mieux que d’appeler les Pélissannais à « ne pas changer leurs habitudes ».

A Salon de Provence et dans d’autres villes de France, quand des travaux lourds lancés par la municipalité mettent en péril les commerces du centre ville, ils sont indemnisés. Pas à Pélissanne.

Pourtant cette situation était facile à anticiper et les finances de la ville permettraient cette indemnisation nécessaire.

Quelle est donc l’objectif de la majorité municipale ? Réhabiliter le centre ville tout en laissant mourir les commerces ?

 

IMG_8891 IMG_8892 IMG_8893

Lire la suite

Soutenez nous et adhérez en ligne à Réunir Pélissanne !

Posté par le 1 Mar 2016 dans A la une | 0 commentaire

Soutenez nous et adhérez en ligne à Réunir Pélissanne !
 Adhérez à Réunir Pélissanne !
adhesionune
Si vous voulez nous soutenir, si comme nous, vous avez envie de faire entendre votre voix et défendre l’intérêt des Pélissannais, adhérez à notre association. Votre adhésion est confidentielle.
 
Vous pouvez maintenant adhérer directement en ligne depuis la page «adhérer à l’association» accessible depuis le bandeau en haut de page.
 
http://reunirpelissanne.fr/contact/adherer-lassociation/
Lire la suite

La parole à l’opposition : 500 caractères, 48 heures et « en aveugle ».

Posté par le 1 Mar 2016 dans A la une, Chroniques d'une vie d'élu, La tribune des élus | 0 commentaire

La parole à l’opposition : 500 caractères, 48 heures et « en aveugle ».

Capture d’écran 2016-03-01 à 10.18.40

Voici la retranscription d’un échange de mails avec le service communication de la Ville de Pélissanne (aucun texte n’a été modifié, seules les formules de politesses introductives et conclusives ont été supprimées) :

Mercredi 24 Février 2106, 16h17:

Service communication :

La prochaine « Lettre du Maire » sera distribuée au mois de mars 2016. Dans la cadre de la loi « démocratie de proximité » et en rapport avec l’article 31 du chapitre sixième du règlement intérieur du Conseil Municipal, je vous informe que la date de bouclage du document interviendra le vendredi 26 février 2016.

Vous pourrez donc faire parvenir au service communication de la Mairie votre texte ( 500 signes espaces compris) par mail ou par courrier avant le vendredi 26 février 2016 à 16h.

Mercredi 24 Février 2016, 16h41 :

Brice Le Roux :

Afin d’assurer la cohérence éditoriale de la Lettre du Maire, je souhaiterais connaitre le sujet traité afin de rédiger un texte cohérent. Pouvez vous me répondre rapidement pour nous laisser un temps raisonnable pour rédiger notre texte ?

Jeudi 25 Février, 11h37 :

Service communication :

J’accuse réception de votre courriel et je vous informe qu’aucune suite favorable ne peut être réservée à votre demande.

Jeudi 25 Février, 11h46 :

Brice Le Roux :

Je vous remercie de votre réponse et m’en étonne néanmoins. Il me semble difficilement envisageable que l’équipe majoritaire n’ait pas connaissance du thème de la lettre du maire au moment de rédiger la tribune des élus de la majorité. Il y a donc là une différence de traitement qui n’est pas correcte et qu’à titre personnel je trouve choquante. Je vous remercie enfin de bien vouloir transférer ce message aux personnes décisionnaires.

Pas de réponse…

 

Lire la suite

Belle année 2016 à tous !

Posté par le 6 Fév 2016 dans A la une, Flux d'actualités | 0 commentaire

Belle année 2016 à tous !

L’année qui vient de se terminer a été difficile à vivre. Souhaitons que cette nouvelle année soit pour vous tous plus satisfaisante et plus douce.

Souhaitons que dans notre pays, patrie de la Laïcité et des droits de l’homme, cette nouvelle année voit reculer l’obscurantisme, voit  la fraternité et la solidarité l’emporter sur l’individualisme et le repli sur soi.

Plus localement, depuis bientôt deux ans, nous travaillons et nous nous efforçons d’être des élus constructifs au service de tous. Si nos points de vue convergent avec les élus de la majorité, nous n’hésitons pas à voter leurs projets. Et pourtant, quand nous faisons des propositions alternatives concrètes, sous forme d’amendements déposés en conseil municipal, ils disent que nous ne proposons rien de concret.

Quand nous posons des questions sur des sujets de fond, ils parlent d’«insinuations malsaines ».

Quand nous manifestons  notre désaccord sur certains projets, ils nous trouvent « intolérants ».

Face à ces contre-vérités systématiques, notre détermination reste sans faille. Ce n’est pas comme cela que nous concevons la Politique. C’est même exactement ce genre de comportements qui nous motive à continuer à nous battre encore et toujours pour que changent les pratiques politiques dans l’intérêt de Pélissanne et de tous les Pélissannais. Nous continuerons à travailler, à vous informer, à vous écouter, à vous impliquer.

Brice Le Roux et les élus de Réunir Pélissanne

Lire la suite

Fusion des écoles Roux de Brignoles et Frédéric Mistral

Posté par le 6 Fév 2016 dans Flux d'actualités, Les échos du conseil municipal | 1 commentaires

Fusion des écoles Roux de Brignoles et Frédéric Mistral

La ville envisage la construction d’un groupe scolaire en lieu et place du Groupe scolaire Mistral actuel pour septembre 2019.  Selon la majorité, ce projet passe par la fusion administrative des écoles maternelles Roux de Brignoles, élémentaires Yvette Besson et Vincent Garcin. Le contrat départemental de développement et d’aménagement 2014-2017 prévoit une somme de 5.476.647 € HT pour construire cet ensemble.

Le groupe scolaire Mistral est aujourd’hui composé de deux écoles élémentaires composées de 11 classes (6 classes pour l’école Vincent Garcin et 5 classes pour l’école Yvette Besson).école mistralécole roux de brignoles

L’école maternelle Roux de Brignoles est quant à elle dotée de 4 classes.  Ces trois écoles disposent chacune d’une direction qui leur est propre. Le conseil municipal du 17 décembre 2015 a dû se prononcer sur ce projet.

Voilà pourquoi le groupe Réunir Pelissanne a voté contre cette délibération alors que le principe même de regroupement sur un même lieu géographique semble logique pour faciliter la vie de parents :

– une méthode inacceptable. Aucune concertation avec les conseils de classe et les directions de ces écoles n’a eu lieu avant cette discussion en conseil.

– conflit d’intérêts pour 2 élus : ont participé aux débats les deux directeurs concernés par la suppression des 2 postes de direction. Et comme aucune concertation n’a eu lieu avant sur le projet, la séance s’est transformée en un échange de caractère personnel entre ces directeurs. Une erreur grave de M le maire qui a empêché la mise en place d’un débat serein.

– la procédure de fusion non respectée : nous acceptons l’idée que des écoles puissent fusionner. Mais encore faut-il que le projet ait été défini avec les parties concernées (enseignants, directeurs, parents…) avant la décision du conseil municipal.

– une école trop grande, sans direction spécifique par cycle ? L’administration recommande qu’en cas de fusion entre une école primaire et une école maternelle, il soit fait très attention à la préservation de la spécificité de la maternelle. La taille du groupe doit être maitrisée. Avec 15 classes dès maintenant, et sans doute plus à terme vu l’évolution démographique de Pelissanne, il y a de quoi s’inquiéter de la capacité d’un seul directeur à gérer cet établissement.

– un budget qui sera inévitablement revu à la hausse : pour comparaison à La Fare les Oliviers ou à Gignac, les coûts de construction de groupes scolaires de taille similaire (16 classes) ont dépassé les 10 millions d’euros. A Bouc Bel Air, le coût de construction d’un groupe scolaire nettement plus petit (10 classes) a dépassé les 6 millions d’euros. Comment fera-t-on pour rentrer dans un budget de 5 millions d’euros pour un groupe scolaire de 15 classes à Pélissanne ?

Comme le débat n’a pu avoir lieu, nous n’avons pas pu aborder d’autres questions. Quel sera l’effet de cette fusion sur les effectifs municipaux ? Comment seront accueillis les enfants pendant les travaux ? Que deviendront les bâtiments de l’école Roux de Brignoles ?

Lire la suite